Alexis, Montréal

Posté dimanche 21 septembre 2014

Alexis©thetattoorialist

En collaboration avec OOTD Montréal

Nom / surnom Alexis

Où habites-tu ? Paris

Quel est ton job ? Management d’artistes et je continue la création lumière avec Cult of Luna uniquement.

Essaie de te décrire en une phrase : J’aime le noir et j’ai du cholestérol

Pourquoi t’es-tu fait tatouer ? J’aime cet art, j’aime le fait que ce soit permanent et le fait de se réapproprier son corps. Je me suis fait tatouer parce que j’en avais besoin. Besoin de traduire de cette manière un passage important de ma vie et de m’approprier à tout jamais quelque chose qui me dépassait.

Qu’est-ce qui t’intéresse dans le tatouage ? Le fait de se réapproprier son corps, de marquer son histoire tout en restant flou et de la plus belle manière qui soit et la plus forte si possible. L’aspect thérapeutique est aussi important que l’aspect artistique pour moi.

Quelles sont tes inspirations artistiques ? Je suis un fan absolu de Soulages, ce qui ne se retrouve pas forcement dans mes pièces. Mes tatouages sont plus une traduction, surtout mythologique de sentiments ou
forces que j’ai voulu apprivoiser. Les dessins ont tous été faits avec Sacha qui m’a tatoué.

Qui sont tes tatoueurs ? Il n’y en a qu’un : Sacha du Mystery Tattoo club. Il n’y a que lui à part pour un tatouage de la taille d’une pièce de 2 euros au talon qui lui a été fait au japon en escale lors d’une tournée par une tatoueuse dont je ne me rappelle pas le nom mais qui avait un énorme berger allemand dans son salon..

Quelles est l’histoire de tes tatouages (nombre, emplacements, …) ? Mes 2 bras sont inspirés par l’Iliade et l’Odyssée et symbolisent, comme souvent dans la mythologie grecque, des sentiments assez profonds et complexes, des épreuves. Mes 2 flancs sont tirés d’une pièce d’Erik Oloffson qu’il a créé pour Vertikal, le dernier album de Cult of luna. Sur la pochette on ne voit qu’une partie de la fresque mais c’est une pièce énorme.Vu que je travaille avec Cult of luna j’ai demandé à Eric si je pouvais lui emprunter quelques parcelles de son œuvre. C’est très brut et graphique, très noir. J’ai sur le talon « Mass Tokyo » en Japonais. Il est horrible et je m’étais juré de ne jamais faire de petites pièces mais nous sommes plusieurs à avoir le même alors voila..

Tu as commencé à quel âge ? 24 ans

Quelle fut la réaction de ton entourage ? Plutôt bonne. Ma mère a presque pleuré une ou deux fois et a voulu me « déshériter ». Elle a une relation au corps assez particulière que je peux comprendre. Du coté de mon père ça passe.

A quand le prochain ? Nous devons encore remplir un coté de mon flanc et la suite n’est pas encore prévue.

Quelle serait ta définition du tatouage ? Un art permanent et très personnel qui devrait être l’antinomie d’un effet de mode.

Et quand tu seras vieux/vieille ? Je n’y pense pas.

Ton peintre, artiste, oeuvre favorite ? Soulages

Ton restaurant favori ?
Dangerous Dan / Toronto
Nouveau Palais / Montreal
et ma cantine, chez Valentin à Paris / Belleville

La chanson parfaite ? Polyéthylène / Radiohead, OK Computer FACE B

Ton site web, twitter, instagram, … Gandhisrevenge sur instagram

Qu’est-ce qui t’anime en ce moment ? Mes projets professionnels à venir.

Alexis, Montréal

Posté dimanche 21 septembre 2014