Elodie, Montreal

Posté jeudi 10 octobre 2013

Name/ nickname : Élodie

Where do you live? I was born and raised in Paris, but I moved to Montreal five years ago.

Your job? I’m a freelance fashion journalist, and I’ve had my own style blog for about 4 years now: Hello Élo

Describe yourself in only one sentence : There’s never enough time for all the things I want to do.

Why do you have tattoos ? I had wanted tattoos since I was a wee little kid: blame my staying at home alone watching music videos on TV (we’re talking late 80’s-early 90’s), and my weird childhood passion for the Guns n’ Roses! One of my earliest childhood memories involves trying to draw guns and roses on my whole arm with a blue pen… I was 5.

What is your interest in tattoos? When I started getting tattoos (I got my first at the ripe old age of 17 and a half, and the « and a half » mattered a lot to me at the time for some reason), it was about engraving lessons I had learnt and didn’t want to forget. This hasn’t changed: it’s mostly about life lessons and mantras, though now I give a lot of thought into the aesthetics as well. I like thinking that when I’m old, and ultimately when I die, my values and stories will be readable on my body, like on a book, or a map.

What or who is your inspiration? In life? I guess I’m inspired by the people who take chances and follow the road less-traveled.

Who is/ are the Tattooist(s) who have stung you ? The number one in my heart is Arno from Montreal (at PSC tattoo for quite some time now, formerly at Imago). Dude’s a superhero of old school. He’s the type of guy who can actually see what’s in your head AND translate it into something that’s a million times better. He did both my feet, and he’s working on my legs now. I hope he’s not tired of me yet, because he sets the bar sky high for all the other artists I have the chance to work with.
I have one piece on my plexus that unfortunately you can’t see on the pictures (next time? 😉 ) that was done by Greg Laraigne, now at Imago Tattoo in Montreal. He was still based in Switzerland back when we worked together.

Then, I have a chestpiece by Laura Satana (do i even need to introduce her?), my nearly finished arm is by Spanish artist Jee Sayalero (from Humanfly tattoo), and the newest addition on my finger is by Will (PSC Tattoo, in Montreal), the absolute reference for wordings in the area.

What is the story of your tattoos ? Uh… do you have a couple hours on your hands?! Alright I’ll make it quick: they’re about lessons and love. What else is there in life?
My fave piece was done on my right calf by Arno

about 4 years ago. It’s a jackalope with a banner stating « Mon petit lapin », that’s how my dad used to call me – he had passed away earlier that year. And it’s surrounded with the 3 main values he taught me.

Your site, blog, twitter, instagram, or other web stuff … My blog is Hello Élo : I write about fashion in order to give shoppers tools to understand what they’re buying and why. Or because I see some really cute shoes and I need to share. (My autocorrect just changed « shoes » to « shit », and somehow, that still rings true).

Facebook is /helloelodotcom.
Twitter and IG are @elodielaetitia.
There you have it all!

What entertains you right now ? Multitasking is pretty high up on my list at the moment. I’m currently answering this fun little interview on my iPhone, in my bath, with a facemask on and conditionner on my hair, right before heading out to a surprise birthday party. Fuck yeah 2013!!!

———————

Nom / surnom : Élodie

Où habites tu ? Je suis née et j’ai grandi à Paris, mais j’ai déménagé à Montréal il y a cinq ans.

Quel est ton job ? Je suis journaliste freelance, et j’ai mon propre blog de mode depuis environ 4 ans : Hello Elo.

Essaie de te décrire en une phrase : Il n’y a jamais assez de temps pour toutes les choses que je veux faire.

Pourquoi t’es tu fait tatouer ? Je voulais être tatouée depuis toute petite : A cause de mes moments seule à la maison à regarder les clips musicaux à la télévision (dans les années 80, début des années 90) et de ma passion d’enfance étrange pour les pistolets et les roses ! L’un de mes plus anciens souvenirs est  qu’étant enfant, j’essayais de me dessiner sur le bras, des pistolets et des roses avec un stylo bleu … J’avais 5 ans !

Qu’est ce qui t’intéresse dans le tatouage ? Quand j’ai commencé à porter des tatouages (j’ai eu le premier à l’âge sacré de 17 ans et demi, et le « et demi » comptait beaucoup pour moi à l’époque), il s’agissait de graver les leçons que j’avais apprise et que je ne voulais pas oublier.  Ça n’a pas changé : Il s’agit surtout de leçons de vie et de mantras, mais maintenant je donne également beaucoup d’importance à l’esthétique. J’aime penser que quand je serais vieille, et finalement, quand je mourrai, mes valeurs et mes histoires seront lisibles sur mon corps, comme un livre ou une carte.

Quelles sont tes inspirations ? Dans la vie? Je suppose que je suis inspirée par les gens qui prennent des risques et empruntent les chemins de traverse.

Qui sont tes tatoueurs ? Le numéro un dans mon cœur est Arno de Montréal (au PSC  tattoo depuis un certain temps maintenant, anciennement à Imago). Ce mec est un super-héros du Old school. Il est le genre de gars qui peut réellement voir ce qu’il y a dans votre tête et le traduire en quelque chose qui est un million de fois mieux. Il a fait mes deux pieds, et il travaille sur mes jambes aujourd’hui. J’espère qu’il n’est pas encore fatigué de moi, parce qu’il a mis la barre tellement haute pour les autres artistes. J’ai la chance de travailler avec lui.                                                                                                                                    J’ai une pièces sur mon plexus que, malheureusement, tu ne peux pas voir sur les photos (la prochaine fois?;)) Qui a été faite par Greg Laraigne, maintenant à Imago Tattoo à Montréal. Il était encore installé en Suisse à l’époque où nous avons travaillé ensemble.

Ensuite, j’ai un chest par Laura Satana (ai-je encore besoin de la présenter?), Mon bras est presque fini par l’artiste espagnol Jee Sayalero (de Humanfly tatouage), et le plus récent sur mon doigt est dessiné par Will (PSC Tattoo, à Montréal), la référence absolue dans la région.

Quelles est l’histoire de tes tatouages ? Euh … avez-vous quelques heures devant vous! Bon, je vais faire vite: ils sont des leçons de vie et d’amour. Qu’y at-il d’autre dans la vie? Mon morceau préféré a été fait sur mon mollet droit par Arno il y a environ 4 ans. C’est un jackalope avec une inscription : «Mon petit lapin ». C’est comme ça que mon père avait l’habitude de m’appeler qui est décédé plus tôt cette année-là. Ce tatouage est entouré avec les 3 principales valeurs qu’il m’a appris

Ton site web, twitter, instagram, …
Mon blog est Hello Élo: J’écris à propos de la mode afin de donner des outils aux acheteurs(euses) pour comprendre ce qu’ils achètent et pourquoi. Ou parce que je vois des chaussures vraiment mignonnes et j’ai besoin de le partager.

Mon Facebook est / helloelodotcom.

Mon Twitter et IG sont @ elodielaetitia.

Là, vous avez tout!

Qu’est ce qui t’anime en ce moment ? Je suis assez multitâche pour le moment. Je suis en train de répondre à cette petite interview depuis mon iPhone, dans mon bain, avec un masque sur le visage et un soin sur mes cheveux, juste avant d’aller à une fête d’anniversaire surprise. Fuck Yeah 2013!!
 

Elodie, Montreal

Posté jeudi 10 octobre 2013