Emilie, rue de Turbigo…, Paris

Posté lundi 9 juin 2014

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

tattoos by Sunny Buick Theo Jak Rude chez 23 Keller Seb Squareye Eddie  Czaicki Noon Willem Armelle Stb

Name / Nickname Emilie Lameuf

Where do you live? Near Metro stations Parmentier and Oberkampf in the 11th district of Paris.

What’s your occupation? I work as an administrative assistant for a training school for social workers in the 6th district.

Can you describe yourself in just one sentence? Well, I’m not really good at that… Let’s just say I’m the kind of person who’s quite useless when it comes to describing herself in one sentence…  or more for that matter.

Why did you get tattoos? When I was a teenager, I wanted to have my eyebrow pierced. I was really into nu-metal back then – everyone has their dirty little secrets, haven’t they – and I wanted to get one just like Jonathan Davis of Korn. I was underage at the time and my Mum didn’t let me, yet she thought a « small » tattoo was ok. That’s how it all started. Had she known, haha!

What do you like about tattoos? As far as I’m concerned, it’s a matter of aesthetics.  I do understand people who want to get meaningful tattoos – I myself have a few – yet most of mine don’t really mean anything about my life and such… I got them because I was craving them or because I was really interested in an artist’s project.

What/who inspires you artistically speaking? Gosh, the ultimate question!  I’ll just talk about my tattoo inspirations or it’s gonna take forever!  I’ve always liked old school tattoos – boats, anchors, roses, skulls… well you know what I mean.  With time I’ve grown to like other styles.  I really enjoy lettering and at the moment I’m in an “animal” phase – many different styles.  I’ve always loved Japanese traditional tattoos. I’ve never got the guts to get a sleeve done, but if ever I do, I’ll definitely get something like that.

Who are your tattoo artists? My back piece was entirely done by Sunny Buick – http://www.sunnybuick.com – except for what I call my lovely «  »arse horns » » and the sun on the nape of my neck  – well, I was young – and the swallows between my shoulder blades that were done by Theo Jack at Bruno Kea’s back when he still had his parlour in Fontainebleau. Many of the pieces I got done by Rude with whom I worked at 23 Keller – on my feet, thigh, chest and a shitload of other thingies I love to bits: my lip, my fingers, the little leg that bends when I bend mine and the idiot crow of City Hunter. My toes and the back of my ears were done by Seb Squareye who frequently tattoos as a guest at Tribal Act and who’s just opened his own parlour in Honfleur (Leitmotif Tattoo-Studio). The shark on my calf was done by Eddie Czaicki (23 Keller), the boat on my calf – covering an ugly old tribal thing – was done by Romain (Hand in Glove Tattoo Shop) back when we were working together. The lettering reading “Roach” is a matching tattoo I got with my best friend over in Montreal where he lives by a friend, Pat  – who used us as guinea pigs for his second and third tattoos. The line behind my leg was done by Noon Noon – http://noontattooart.blogspot.fr/. We used to work together too – yeah, working with tattoo artists is cool at times! The letterings under my bum cheeks are by Jerry who works at Eazy Ink in the 20th district of Paris. My inner arm was done by Willem, back when he worked in Euro Tribal – he now moved to Cannes and works at Kahuna Studio – and the latest piece I got was done by Armelle Stb – The Tattooed Lady, Montreuil.

Can you tell us the stories behind your tattoos (number, placements…)? Well I’ve just realised I made this question useless telling my whole life before!  Well, as I said earlier, I only have a few “meaningful” tattoos, the others are for aesthetics only.
I have two in memory of my Dad, a matching tattoo with my best friend – I got his nickname “Roach” tattooed and he got mine “Coach” – the tapir on my thigh is kind of a private joke with two very good friends – you know who you are! – I got my nickname “LAMEUF” tattooed on my inner lip and I got “Never Forgive – Never Forget” on the back of my thighs as a warning and reminder.

How old were you when you got your first tattoo? I was 15, I got a sun on the nape of my neck.

How did your friends and family react? At first, as this was my mum’s idea, she was ok with it but when she saw how fast they multiplied, she was a bit worried for a while. Now, she’s grown used to them.  She’s really afraid I might eventually get some sleeves done though.
My other relatives don’t really seem to care. Some might not like it a lot but they keep quiet and my Gran is a total fan, she got her first tattoo 3 or 4 years ago I think!

When are you getting the next one? I have so many ideas but so little money! For now, I have nothing planned just a few touch ups.

Give us your own definition of the word tattoo: Embellishing your own body, making it meaningful – wow, I’m even impressing myself on that one!

And what about when you get old? I’ll be so much classier than regular old people!

Who’s your favourite artist/what’s your favourite artwork? Lately, I’ve been rediscovering Gustave Doré with the exhibition at the Musée d’Orsay – I haven’t seen it yet, but I’m planning on going really soon. I just love the drawings he made to illustrate Dante’s Divine Comedy, they are absolutely beautiful.

What’s your favourite place to eat? As I went vegetarian just a few months ago, I had to change my habits. I’m still a total burger addict and the vegetarian burger at PNY, rue Saint Denis, with Portobello mushrooms and loaded fries with 18 months-aged cheddar cheese is absolutely divine! La Cerise sur la Pizza, rue Jean-Pierre Timbaud, offers a great deal of vegetarian options – among other things – that are really original!

To you, what’s the perfect song? Just one?? That’s not fair! I can’t choose, I’m thinking of so many songs now! Well… I’d say « Devil in Disguise » by Elvis Presley and at the moment I’m obsessing over « 3 Libras » by A Perfect Circle.

What are you website, Twitter, Instagram, etc.? I like to keep my accounts private, except my Instagram one where I post a buttload of useless « Instawhore » pictures: food, my cat, my friends, my face… If you’re still interested: Emilie Lameuf

What excites you right now? How to make Mr Tattoorialist hate you in less than one minute, follow the rules!
In the short term, going to Berlin for the weekend with my boyfriend and a girl friend and enjoy this city I’ve never been to before!
In the long term, waiting for the Canadian Citizenship and Immigration services answer concerning my work permit application so I could go and live in Montreal for a year with my best friend and just enjoy life, get a change of scenery, leave the little Parisian world in which I’m living… It won’t be easy, I’m going to miss my family and friends yet I can’t wait!

At the beginning you asked me to describe myself in one sentence and I couldn’t think of anything to say… Now that I read everything I wrote, I’d say that when I start, it’s really hard to stop me!


Nom / surnom Emilie Lameuf

Où habites-tu ? Quartier Parmentier/Oberkampf dans le 11ème à Paris

Quel est ton job ? Assistante administrative dans une école qui forme les futurs travailleurs sociaux dans le 6ème

Essaie de te décrire en une phrase : Alors là, je ne suis tellement pas douée pour ce genre de trucs… Donc on peut dire que je suis une nana pas aidée pour se décrire en une seule phrase…. Même en plusieurs d’ailleurs.

Pourquoi t’es-tu fait tatouer ? Quand j’étais ado, je voulais me faire piercer l’arcade. J’étais à fond dans le néo-métal (et oui, on a tous un passé plus ou moins glorieux) et donc je voulais à tout prix faire comme Jonathan Davis le mec de Korn. J’étais mineure, ma mère était contre mais ne voyait à redire à un « petit » tatouage. Et voilà comment tout à démarrer… Si elle avait su, haha !

Qu’est-ce qui t’intéresse dans le tatouage ? Pour moi, le tatouage est avant tout esthétique. Je comprends tout à fait les gens qui ne se font que des tatouages ayant une signification (j’en ai aussi d’ailleurs) mais disons que la plupart des miens ne veulent pas forcément dire quelque chose par rapport à ma vie ou autre… Juste une envie persistante ou alors le projet d’un tatoueur que je trouvais intéressant.

Quelles sont tes inspirations artistiques ? Pwah, la question à 1000 balles ! Je vais me contenter de rester sur mes inspirations artistiques concernant le tatouage sinon on n’a pas fini ! Je suis, à la base, ultra attirée par l’univers old school (les bateaux, les ancres, les roses, les têtes de mort… Enfin t’as compris l’idée en gros). Et puis avec l’âge je me suis intéressée à d’autres styles. Je kiffe beaucoup les lettrages et en ce moment, je suis dans un trip « animalier » (dans plusieurs styles différents). J’ai toujours beaucoup apprécié le traditionnel japonais bien que je n’en ai pas encore mais si un jour je franchis le cap de la manchette, ce sera dans cet esprit là.

Qui sont tes tatoueurs ? Mon dos est presque entièrement réalisé par Sunny Buick ( HYPERLINK « http://www.sunnybuick.com » http://www.sunnybuick.com) à l’exception de mes superbes cornes du cul et du soleil sur ma nuque (la jeunesse, tout ça) et des hirondelles entre mes omoplates qui ont été tatouées par Theo Jak chez Bruno Kea quand il avait encore son shop à Fontainebleau.
Ensuite j’ai beaucoup de pièces de Rude avec qui j’ai bossé chez 23 Keller à Bastille (mes pieds, ma cuisse, mon chest et mes « petites merdes » que je kiffe comme ma lèvre, mes doigts, ma petite jambe qui se plie quand je plie la jambe et le corbeau de la défaite de Nicky Larson).
Après mes doigts de pieds et l’arrière de mes oreilles sont de Seb Squareye qui fait des guests réguliers chez Tribal Act et qui vient d’ouvrir son shop à Honfleur (Leitmotif Tattoo-Studio), le requin sur mon mollet est d’Eddie Czaicki (23 Keller), le bateau sur mon mollet (qui est un cover d’un vieux tribal moche) de Romain (Hand in Glove Tattoo Shop) à l’époque où on bossait ensemble, le lettrage « Roach » est un matching tattoo avec mon meilleur pote qui vit à Montréal et qui a été réalisé là-bas par un autre de nos potes, Pat (on a servis de cobayes pour ses 2ème et 3ème tattoos).
La ligne derrière ma jambe gauche est de Noon ( HYPERLINK « http://noontattooart.blogspot.fr/ » http://noontattooart.blogspot.fr/) également réalisé quand on bossait ensemble (et oui, ça a du bon de travailler avec des tatoueurs !) et les 2 lettrages sous mes fesses sont de Jerry qui bosse chez Eazy Ink dans le 20ème.
Enfin l’intérieur de mon bras gauche est de Willem quand il bossait chez Euro Tribal (maintenant chez Kahuna Studio à Cannes) et le dernier en date, l’intérieur de mon droit est d’Armelle Stb (The Tattooed Lady à Montreuil).

Quelles est l’histoire de tes tatouages (nombre, emplacements, …) ? Ok donc je me rends compte que j’ai un peu tuer cette question en racontant ma vie dans la précédente ! En gros, comme je disais, seulement certains de mes tatouages ont une histoire, les autres sont purement esthétiques.
J’en 2 en hommage à mon père, le matching tattoo avec mon meilleur (j’ai de tatoué le surnom que je lui donne « Roach » et lui le surnom qu’il me donne « Coach »), le tapir sur ma cuisse est une private joke avec 2 très bonnes amies à moi qui se reconnaîtront si elle lise cette interview, j’ai mon surnom « LAMEUF » à l’intérieur de la lèvre inférieure et les 2 lettrages derrière mes cuisses « Never Forgive – Never Forget » représentent un peu une piqure de rappel.

Tu as commencé à quel âge ? J’ai fait mon 1er tatouage à l’âge de 15 ans, le soleil sur ma nuque.

Quelle fut la réaction de ton entourage ? Au début, l’idée venant de mère, elle l’a plutôt bien pris puis voyant l’ampleur que ça prenait, je pense qu’à un moment ça a été un peu difficile et maintenant, on va dire qu’elle est habituée. Sa peur ultime restant quand même que je finisse par me recouvrir les bras.
Les autres personnes de mon entourage proche n’ont pas vraiment de réaction particulière, certains ne doivent pas forcément tout apprécier mais ne disent rien et ma grand-mère est fan absolue, elle a fait son 1er tatouage il y a 3 ou 4 ans je crois !

A quand le prochain ? Ce ne sont pas les idées qui manquent mais l’argent… Donc pour l’instant, je n’ai rien de prévu à part quelques retouches.

Quelle serait ta définition du tatouage ? Embellir et donner du sens à son corps (putain je m’impressionne moi-même sur celle-là !)

Et quand tu seras vieux/vieille ? J’aurai tellement plus la classe que les autres vieux !

Ton peintre, artiste, oeuvre favorite ? En ce moment je redécouvre Gustave Doré avec l’expo au Musée d’Orsay qui vient de commencer (que je n’ai pas encore fait mais bientôt) et je bloque sur les illustrations qu’il a fait pour La Divine Comédie de Dante qui sont magnifiques.

Ton restaurant favori ? Etant végétarienne depuis quelques mois seulement, j’ai dû revoir mes critères. Je reste une inconditionnelle fanatique de burgers et je dois dire que le végétarien de chez PNY rue Saint Denis avec les champignons portobello et les frites au cheddar affiné pendant 18 mois est une petite tuerie ! Et La Cerise sur la Pizza rue Jean-Pierre Timbaud propose un large choix de pizzas végétariennes (mais pas que) avec des recettes vraiment pas banales !

La chanson parfaite ? Une seule ?? Pas cool…. Je ne sais pas choisir, j’ai tellement de chansons qui me viennent en tête d’un coup ! Alors on va dire Devil in disguise d’Elvis Presley et mon obsession du moment c’est 3 Libras d’A Perfect Circle.

Ton site web, twitter, instagram, … Tous mes réseaux sociaux sont en mode privés sauf Instagram où je poste un nombre incalculable de trucs inutiles et tellement stéréotypés Instawhore : de la bouffe, mon chat, mes potes, ma gueule… Donc si ça vous intéresse quand même : Emilie Lameuf

Qu’est-ce qui t’anime en ce moment ? Comment se faire détester en 1 minute par Mr Tattoorialist, c’est parti :
Sur le court terme, partir à Berlin dans 2 jours pour un week end prolongé avec mon copain et ma pote et kiffer cette ville que je connais pas du tout !
Sur le long terme, attendre la réponse du service de Citoyenneté et d’Immigration du Canada quant à mon dossier de PVT que je leur ai soumis avant-hier et partir vivre à Montréal avec mon meilleur pote pendant un an et juste vivre la vie, changer d’air, quitter le microcosme parisien dans lequel j’évolue… Ce ne sera pas simple, ma famille et mes amis vont me manquer mais j’ai hâte !

Au début tu me demandais de me décrire en une phrase et je ne savais pas quoi répondre… En fait, je viens de me relire et je me décrirais en disant qu’une fois que je suis lancée c’est difficile de m’arrêter !

Caption
Caption

Emilie, rue de Turbigo…, Paris

Posté lundi 9 juin 2014