Elodie, Montreal

Posté samedi 12 octobre 2013

girl with tattoo by La Gueuse from Bodyfikation photo by Nicolas Brulez aka The Tattoorialist

Name/ nickname : Elodie / LaNe.

Where do you live ? I’m living in Montreal since February. I was born and raised in the sunny South of France, and spent 4 years in Paris before I moved to Quebec.

Your job ? I’m working as social media specialist for a Canadian fashion brand. I’m what you could call a community manager, with some thrilling extra-features, like being part of a sponsorship project with some of the coolest music festivals in Canada.

Describe yourself in only one sentence : One sentence ? You know I’m a chatty person… Someone called me once a « poshy girl with long legs and wild sexuality ». It’s not entirely true (nor wrong), but made me laugh.

 Why do you have tattoos ? I did my first tattoo when I was 18. At the time, it was a way to mark my skin from some invisible scar – not to forget, and kind of a rebirth. It was a need, an actual part of me, not just like a teenage whim. Then I’ve waited eight years to do my second tattoo – which’s actually a natural extension of the first one. Once again, I wanted to write down a certain period of my life, some part of my personality, and go further. This second tattoo is more spread out – it’s also a way to assume who I am, and seize my own body.

What is your interest in tattoos ?  I love the stories behind a tattoo. And the aesthetics brought by this expression mean. It’s tribal, we’re back to mark our skins in a society that is mostly based on appearances. It’s kind of a revolution.

What or who is your inspiration ? My first inspiration was some of Yann Black’s work, who tattoed a good friend of mine. I like the lines, and the ‘handwork’ drawing.

Tell me more about your tattoos ? The sentence I choose was actually there for a while – and one day it just  occurred to me it was THE one I was looking for – words are very important for me. Each line has its own meaning. Then it was my tattooist. I came with some ideas, but it was quite a mess at the time. She really “felt” what I needed. We drew the final line directly on my skin the day she inked me. The handwriting is hers, and she chose the blue ink. I really love what she did.

Who is/ are the Tattooist(s) who have stung you ? I’ve been stung by La Gueuse, from Bodyfikation, near Bordeaux.

Your favorite picture ? Artist ? Such a long list… I don’t want to be boring. 😉

Your site, blog, twitter, instagram, or other web stuff …

Blogger on thestagedoor.fr (yes, English title, French content)

Twitter @_LaNe 

Instagram (and crazy of my cat) @_LaNe

What entertains you right now ? My new life in Montreal. I’m deeply in love with this city, its atmosphere, the people. (Great) people and experience. Life.

———————

Nom : Elodie / Lane.

Où vis-tu ?  Je vis à Montréal depuis Février. Née et élevée sous le soleil d’Aix-en-Provence, j’ai passé 4 ans à Paris et quelques mois à Bordeaux avant de quitter la France pour m’installer au Québec.

Ton job Je travaille comme spécialiste médias sociaux pour une marque de prêt à porter canadienne. En résumé, je suis ce qu’on appelle une community manager, avec d’autres responsabilités un peu plus fun comme mettre en place des partenariats avec des festivals de musique électro.

Décris-toi en une phraseUne phrase ? Tu sais que je suis bavarde… On m’a sorti un jour que j’étais une « bourgeoise aux longues jambes et à la sexualité libérée ». C’est un peu réducteur mais pas complètement faux, et ça m’a fait rire.

Pourquoi as-tu des tatouages ?J’ai fait mon premier tatouage l’année de mes 18 ans. C’était un moyen pour moi de concrétiser une cicatrice invisible – ne pas oublier, marquer un renouveau.  C’était un besoin plus qu’une envie, comme une nécessité de marquer ma peau. J’ai attendu huit ans pour faire le deuxième – en réalité un prolongement du premier – pour marquer une période de ma vie, quelque chose de moi, et l’envie d’aller de l’avant. Ce deuxième tattoo est beaucoup plus étendu – c’est aussi une façon d’assumer qui je suis, de me réapproprier mon corps. C’est un peu comme sortir d’une chrysalide.

Qu’est-ce qui t’intéresse dans les tatouages ?: J’aime l’histoire que les tatouages racontent. Et l’esthétisme qui se cache (parfois) derrière cette forme d’expression. C’est tribal, on revient à marquer nos peaux dans une société où l’importance de l’apparence est primordiale. C’est une forme de révolution.

Où puises-tu ton inspiration ?Mon tatouage est inspiré en partie de celui d’un ami, tatoué par Yann Black – j’aimais l’idée des lignes, du dessin ‘à la main’.

Raconte-moi l’histoire de tes tatouages : La phrase était ancrée en moi depuis très longtemps, un jour elle m’est apparue comme une évidence. J’avais envie de marquer des choses importantes, chaque ligne a une symbolique. Le reste, c’est ma tatoueuse. Je suis venue avec des idées un peu en bordel. On a un peu échangé, mais elle a surtout su capter ce que j’attendais. On a finalisé le dessin directement sur moi. L’écriture est la sienne, c’est aussi elle qui m’a proposé ce bleu. J’aime énormément le résultat.

Qui sont tes tatoueurs ?J’ai été encrée par La Gueuse, au salon Bodyfikation à Talence près de Bordeaux.

Ton artiste favori ?: La liste est trop longue… je vais exploser la longueur de cet interview. 😉

Ton site ?

Blogueuse sur thestagedoor.fr 

Twitteuse sur @_LaNe 

Instagrameuse (folle de mon chat) sur @_LaNe 

(et c’est déjà pas mal)

Qu’est-ce qui t’anime en ce moment ? : Ma nouvelle vie à Montréal. Je suis complètement en amour avec cette ville, son ambiance, ses habitants. Les (belles) rencontres. La vie.

girl with tattoo by La Gueuse from Bodyfikation photo by Nicolas Brulez aka The Tattoorialist
girl with tattoo by La Gueuse from Bodyfikation photo by Nicolas Brulez aka The Tattoorialist
girl with tattoo by La Gueuse from Bodyfikation photo by Nicolas Brulez aka The Tattoorialist
girl with tattoo by La Gueuse from Bodyfikation photo by Nicolas Brulez aka The Tattoorialist
girl with tattoo by La Gueuse from Bodyfikation photo by Nicolas Brulez aka The Tattoorialist
girl with tattoo by La Gueuse from Bodyfikation photo by Nicolas Brulez aka The Tattoorialist

Elodie, Montreal

Posté samedi 12 octobre 2013