Rack Framboise, rue des martyrs, Paris

Posté dimanche 25 mai 2014

tattoos by Sté

tattoos by Sté

tattoos by Sté

tattoos by Sté

tattoos by Sté

tattoos by Sté

Nom / surnom Rack Framboise

Où habites-tu ? Lyon

Quel est ton job ? Performeuse et modèle fetish ; Technicienne lumière & son dans le spectacle vivant

Essaie de te décrire en une phrase : Je suis une fille dynamique et souriante, mais une fille ….. donc parfois chiante.

Pourquoi t’es-tu fait tatouer ? Juste une question d’envie toute naturelle chez moi.

Qu’est-ce qui t’intéresse dans le tatouage ? D’encrer des passages de sa vie … à vie.

Quelles sont tes inspirations artistiques ? Je m’inspire beaucoup de la musique pour mes tattoos, en particulier Marilyn Manson dont je suis une grande fan. Mais il y a aussi le très grand Tim Burton.

Qui sont tes tatoueurs ? J’en ai eu très peu mais je fais travailler souvent mon ami Berny de Tattoo Studio à Rousillon (69) et compte bien retourner à Arxe à Lyon avec la tatoueuse Sté qui à un talent fou.

Quelles est l’histoire de tes tatouages (nombre, emplacements, …) ? Mon tout premier je l’ai fais pour mes 20 ans à la cheville gauche extérieure, c’est 2 spermatozoïdes entrelacés. Ils représentent la fertilité, l’amour et le sexe, des choses essentielles pour moi dans la vie.
Pour le deuxième, c’est le logo de l’album « Antichrist Superstar » de Marilyn Manson, une flèche dans un cercle rouge. Cheville droite extérieure.
Le troisième est entre les omoplates, c’est un cœur en spirale qui sort de ……… ben un album de Manson encore, « Eat Me Drink Me » .
Le 4ème, je vous le donne en mille, mon dernier logo de Manson (pour le moment), à la cheville gauche intérieure, qui est le doublon du premier. C’est un dollar avec une seule barre, dans un cercle rouge, sortant de la tournée d’ « Holy Wood ».
Le 5ème est une branche toute droite sortie de l’univers de Burton, elle part de mon cœur entre les omoplates vient sur mon épaule droite et fini par une Framboise (mon surnom) au dessus du seins droit. Dans ses traits son inscrit des phrases : « Wet Dead Horses » la première chanson que l’on à écrite pour moi, du groupe Narrow Terence, auquel je tiens énormément, « Blues Explosion » du super groupe new-yorkais avec leur leader Jon Spencer et « Mechanical Animal » mon album préféré de tout les temps de Manson. Une clef de sol se perd aussi sur mon épaule accrochée à une petite branche.
Le dernier (pour le moment) est sur mon avant-bras droit, il est marqué « Violence With Benefits » qui fini par une tache d’encre pour illustré cette phrase. Car c’est le nom du dernier album de Narrow Terence sortie en février 2013, mais pour moi cela veut dire autre chose également. Des histoires sentimentales et aussi qu’il faut se faire violence dans la vie pour pouvoir avancer.

Tu as commencé à quel âge ? Mon premier à 20ans.

Quelle fut la réaction de ton entourage ? Mes parents s’y attendais même si ils étaient un peu retissant au début malgré que ma mère soit tatouée également mais maintenant il suivent mes aventures même si il ne sont pas forcément d’accord. Pour les autres cela peut choquer ou pas, mais c’est mon corps et pas le leur et puis quand on les assument ils font vraiment parti de nous et les gens peuvent ne plus y prêter attention.

A quand le prochain ? Très bientôt, tout dépendra des finances.

Quelle serait ta définition du tatouage ? Une chose qui nous appartiens et que l’on a envie de partager.

Ton peintre, artiste, oeuvre favorite ? Comme vous avez pu le comprendre, je suis très musique et en particulier M.Manson, mais fan aussi de –M- . Tim Burton sera toujours là et je deviens amoureuse des livres de Mathias Malzieu.

Ton restaurant favori ? Il y en à trop, j’aime la bouffe.

La chanson parfaite ? « The Nobodies » Marilyn Manson

Ton site web, twitter, instagram, … www.rackframboise.com
FB : www.facebook.com/pages/Rack-Framboise/171804606200328?ref=hl

Qu’est-ce qui t’anime en ce moment ? Mes projets photos, perf et musicaux. Je travaille avec Antoine Puaux le chanteur de Narrow Terence, pour un duo nommé Perfect Drugs (vous pouvez nous trouver sur FB).
Mon boulot m’anime aussi, j’aime ce que je fais vraiment.
Et je me passionne du dernier bouquin de M.Malzieu, « Le Plus Petit Baiser Jamais Recensé ».

Rack Framboise, rue des martyrs, Paris

Posté dimanche 25 mai 2014