Yanneric, Quai Branly

Posté mardi 26 août 2014

En collaboration avec Inked Mag France
Polo : Brownie & Blondie

Nom / surnom Keke

Où habites-tu ? Strasbourg

Quel est ton job ? Vendeur textile

Essaie de te décrire en une phrase : Qui aime la vie et si veut vivre ses rêves

Pourquoi t’es-tu fait tatouer ? je ne sais pas, j’ai toujours côtoyé l’univers musical où presque tous sont tatoués, ça m’a sûrement aiguillé vers ce choix!

Qu’est-ce qui t’intéresse dans le tatouage ? j’aime le fait de porter l’oeuvre d’un artiste sur moi. Je trouve que le corps humain est le meilleur musée pour y exposer ses créations, même si je ne cherche pas forcément à les montrer, j’imagine que j’aime aussi avoir mal, mais le résultat vaut tellement le coup…

Quelles sont tes inspirations artistiques ? La musique. (Deftones, poison the well, archive, the ghost inside)

Qui sont tes tatoueurs ? Dollypop à Sélestat, Asphalt jungle à Strasbourg, Steph tattooshop et Androgynette à Bruxelles.

Quelles est l’histoire de tes tatouages (nombre, emplacements, …) ? J’ai une manchette sur le bras droit, pas encore finie, ou se trouveront presque tous les instruments de musique qui comptent pour moi, dans un style très graphique. Toutes les
phalanges proximales ou est écrit « love » et « hate », je ressentais le besoin de me faire tatouer ça, je pense que c’est parce que je m’aime autant que je me déteste… un coeur ouvert de moitié sur la main droite, non pas que j’ai le coeur sur la main, la phrase du tattoo est « ni d’artichaut, ni de pierre ». Une étoile sur le triceps, un sur le torse ou est écrit « time passes by but my wounds remain », un petit sous le téton gauche « the beginning »(tattoo en commun avec ma chérie), et un sur le mollet, le titre de mon album préfère de Terror « keepers of the faith ». Je ne suis pas encore beaucoup recouvert, mais mes tattoos sont pour moi la meilleure des thérapies, regarder dans les yeux mes joies et mes peines, c’est ça dont j’ai besoin…

Tu as commencé à quel âge ? J’ai fait mon premier tatouage à l’âge de 18 ans, l’étoile sur le bras.

Quelle fut la réaction de ton entourage ? Étant donné que j’ai un grand frère qui était déjà tatoué, ça s’est plutôt bien passé, mes parents se sont fait une raison, et mes proches n’ont pour la plupart rien contre.

A quand le prochain ? Mhm c’est une bonne question! Tout de suite si possible! C’est toujours un problème d’argent au final, mais j’espère pouvoir me faire à nouveau tatouer par Androgynette lors de sont prochain guest chez kofi à Strasbourg.

Quelle serait ta définition du tatouage ? Une thérapie, une manière d’extérioriser tout ce qu’on a en nous..

Et quand tu seras vieux/vieille ? En me faisant tatouer je sais pertinemment que je vieillirais avec, cela ne me pose aucun problème, je suis prêt à les assumer toute la vie.

Ton peintre, artiste, oeuvre favorite ? Étant donné que la musique est toute ma vie, je vais donner un artiste… ou plutôt un groupe: Comeback kid!

Ton restaurant favori ? C’est plus un snack sandwich qu’un resto, mais je n’ai jamais rien mangé de tel, « Made in France » à Strasbourg, touristes, allez y les yeux fermés!

La chanson parfaite ? Pour moi, une chanson parfaite est une chanson qui saura me foutre des frissons, il faut qu’elle soit mélancolique… je dirais « The end of an era » de Hopesfall.

Ton site web, twitter, instagram, … Je n’ai pas de site personnel mise à part Facebook, mais je vais peu être bien en faire un si les photos donnent quelque chose!^^

Qu’est-ce qui t’anime en ce moment ? En ce moment j’ai absolument besoin de réformer un groupe de musique pour en faire vraiment quelque chose, je joue de la batterie, alors si tu aimes le hardcore mélodique, appelle moi! 😉

Yanneric, Quai Branly

Posté mardi 26 août 2014